AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 fiche présa thimeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 47

Date d'inscription : 09/10/2016


MessageSujet: fiche présa thimeo   Mar 11 Oct - 15:17

Thiméo Preston Alec Fitzmartin
ft Chris Wood - @june72 et Angie
nom :
Fitzmartin, un nom hérité de sa mère; elle qui n'as jamais acceptée de se marier avec le père de son enfant, pout cause de conviction personnel. C'est un nom à consonance Anglo-saxons, qui représente ses origines.
prénom(s) :
Le premier prénoms qu'on lui désigna à la naissance fut Thimeo. Traduit par "honorer dieux", c'est un prénom quasi religieux qui reflète les croyances de sa mère. Preston, est quant à lui son second prénom en mémoire à son oncle, décédé quelques mois avant sa naissance. Son troisième prénom : Alec n'as -à sa connaissance- aucunes signification particulière
surnom :
Il est régulièrement surnommé "Tim".
âge :
Thimeo as aujourd'hui vingt-sept ans.
date & lieu de naissance :
Il est née le 30 mars, dans une petite ville d'Angleterre.
origines & nationalité :
Il a grandit en Angleterre jusqu'à six ans environs. Il est donc d'origine et de nationalité Anglaise.
lieu d'habitation :
Actuellement il réside dans un quartier de l'Eden, avant sa blessure il faisait partie du no man's land.
situation financière :
Il n'est pas en difficultés.
emploi, études :
Thiméo fait partie de la garde de l'Eden.
orientation sexuelle :
Hétérosexuelle.
situation civile :
Le jeune homme est divorcé.

Son caractère.
Thimeo fascine par son côté mystérieux, bien plus attirant qu’effrayant. En effet, Thimeo s’ouvre aux autres et au monde qui l’entourent avec une grande facilité. Il ne va pourtant pas se dévoiler tel qu’il est réellement, sans être en parfaite confiance. Par ailleurs il peut être très secret, même envers ses proches. Enfant, Thimeo se montre déjà charmeur, attentionné et désireux de plaire. Il fait preuve de beaucoup de patience et préfère toujours la simplicité. Il n’aime cependant pas la routine et fait tout pour l’éviter, surtout sur le plan professionnel. Il peut être de nature réservée et rêveuse, il sait aussi se montrer stricte, direct et autoritaire surtout s’il sait où il va et si son ambition prend le dessus. Sur le plan relationnel, il va privilégier les relations sécurisantes. Il fait tout pour s’entourer de personnes avec lesquelles il s’entend parfaitement, même s’ils ne partagent pas les mêmes opinions sur tout. Il doit cependant apprendre à être moins renfermé et à partager un peu plus son ressenti et ses émotions. Malgré une dualité légèrement apparente, Thimeo reste un homme de valeur qui, par ailleurs, ne manque pas de charme. (via magicmaman.com)

Ses anecdotes.

≈ Il a vécu en Angleterre jusqu'à ses six ans ≈ Il joue très bien de la guitare ≈ Il s'est engagé dans l'armée Américaine ≈ Il a subi un entraînement renforcé ≈ En mission avec son groupe, il se fit tirer dessus ≈ Atteint au dos, il pensait ne plus jamais pouvoir marcher ≈ Un certain Daniel Da Russo lui promet la guérison contre le sacrifice de son corps pour des expériences ≈ Thimeo accepte sans hésiter ≈ Daniel lui permet également de falsifier son dossier pour de nouveau faire partie des forces militaires. ≈ Thimeo souffre d'un syndrome post-traumatique ≈ Marié, sa femme demande le divorce lors de sa rééducation ≈ Le divorce fut signé il y a six mois de cela, sans que Thimeo soit informé de sa future paternité.






les repliques notables de Thimeo.

« J'ai frôlé la mort deux fois déjà, et suivit un entrainement militaire. Crois moi je suis loin d'avoir peur de petites expériences. »
« Je crois que la vie est faite de choix oui, mais je crois aussi que parfois, on a besoin de quelqu'un pour savoir quoi faire. »
« On m'as conditionné à ne rien ressentir, pourtant son départ m'a laissé un trou immense dans le ventre. »
« J'ai cru ne jamais pouvoir marcher à nouveau. Et il m'est apparu tel la lumière au fond du tunnel »


qui se cache derrière l'écran ?

prénom :
Marion.
pseudo :
Marwion.
âge :
21 ans.
scénario,pv, personnage inventé :
Inventé.
multicomptes :
Jane Cavendish-Dickens ; Miles Garbbert ; Carmin Alvarez ; Layana Swanson.
fréquence de connexion :
six jours sur sept.
comment as-tu trouvé wof :
mystère.
le mot de la fin :
plop .




code by pyramids @phoenicia for wheel of fate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 47

Date d'inscription : 09/10/2016


MessageSujet: Re: fiche présa thimeo   Jeu 20 Oct - 1:22

l'histoire de Thiméo Fitzmartin - Sometimes When I lie awake at night


juste avant la fin du monde 2016/2030. - All of our hopes and fears

Née à Bristol, en printemps deux-mille-seize, Thiméo fut fils unique. Il n’as jamais manqué de rien, entouré par une mère se dévouant corps et âme pour l’élever et un père se tuant au travail afin de lui assurer un environnement sain. Tans d’amour et de dévotions, pour un bébé qui arrive après la tragique perte d’un premier. En effet, le couple que forment les Fitzmartin, à perdu un enfant le jour même de sa naissance. Une perte qui fut compliqué à gérer et encaisser  mais que Thiméo combla à la perfection.  Ainsi, ce fut un enfant, certes, gâté, mais qui n’a jamais été élevé dans l’abus de soi ou bien des autres. Au contraire, on lui inculqua bon nombre de valeurs, notamment celle de l’argent ainsi que l’altruisme. Thiméo grandit en pensant au bonheur des autres avant les siens, tout comme ses parents le lui avaient appris. À l’école, on disait souvent de lui qu’il était bien trop protecteur envers les plus jeunes ou plus faible que lui. Défenseur des plus démunies, il suivra  ce chemin, bien des années plus tard, dans son choix de carrière…

(…)

2030, viens alors la fin du monde. Les explosions, les cris, les larmes, la détresse des gens. Encore très jeune à cette époque, Thiméo n’a ne pensé à rien d'autre que ses parents. Lui-même au centre même de tout ce bordel, puisqu’en vacances chez son oncle. Il a vu le monde partir en fumée, mais il a eu la chance de pouvoir se réfugier à phoénicia dès le début et ainsi il n’a rien subi. Au contraire de ses parents, qui eux ne sont jamais arrivés aux portes du refuge. Livrée à lui-même et sous la responsabilité d’un jeune adulte quelque peu fugueux, Thiméo a dû se débrouiller par lui-même. À force de détermination et d’acharnement, Thim’ finit par se faire une place dans l’Éden. Ainsi, il se fait une place parmi les pacificateurs, devenant même l’un des plus entraîner d’entre eux.


phoenicia 2030 à aujourd'hui. - My hopes They only align with yours

Son arme au poing, il observe la scène de guerre qui se déroule sous ses yeux. Impuissant, il voit les soldats tombés un à un, certains parfois à seulement quelques mètres de lui. A couvert derrière un mur, qui tient par miracle debout, Thiméo Fitzmartin calcul ses fenêtres de tir le plus rapidement possible. Tout se déroule en quelques fractions de seconde. Guidé par des années d’entraînements, par un instinct de survie sans faille et un corps presque télécommandé Thiméo sort de sa planque, tir et se cache de nouveau. Son tir atteint sa cible. Puis il recommence encore et encore atteignant ses ennemies à chaque coup. Les soldats, alliés comme ennemis s’effondrent sur le sol boueux, rendant leur dernier souffle de vie. Thiméo profite de n’avoir plus aucun canon braqué sur lui pour se mettre à découvert et courir vers un des camions non loin de là, servant à ramener les troupes vivantes à la base militaire. Le soldat Fitzmartin n’est pas à sa première mission sur le terrain. Membre de l’armée de terre américaine, du moins ce qui en reste, il combat la rébellion du tombstone de pleins fronts. Dans sa course, il oublie de se protéger et de regarder autour de lui et après quelques enjamber une douleur fulgurante, lui scie le dos. Thiméo s’éffondre à son tour sur le sol a quelques pas des camions censés le mettre à l’abri. Son regard croise celui d’un soldat, mourant qui le supplie de l’achever. Thiméo s’exécute, puis sa vue se brouille. Ses extrémités deviennent froides et bientôt, il ne sent plus ses membres inférieurs…

(...)

« pardonne moi, mais comme tu ne remarcherai jamais. » allongé sur son lit d’hôpital, Thiméo à du mal à détacher ses yeux du carnet de feuilles posées sur la tablette roulante par nul autre que sa femme. La mention « demande, de divorce » figure en gros sur la première page. Choqué, il reste muet face à cette demande et aux paroles de la jeune femme. Quelques minutes s’écoulent sans même qu’il ne prononce pas le moindre mot. Il  se contente de fixer le papier, maudissant les services administratifs. Maudissant cette fiche, qui venait de ruiner sa vie. Il ne peut alors s’empêcher de remarquer à quel point la vie peut parfois être injuste, ne tenir qu’à un minuscule fil. Et à quel point les choses peuvent basculer en une fraction de seconde. « alors tu m’abandonne ? Alors que tu m’avais promis me soutenir même dans l’adversité, même dans la maladie ? ça ne signifie rien pour toi finalement. » un mélange de colère et de douleur s’immisce dans la voix, déjà frêle dû à la déshydratation. Bien évidemment, lui qui s’était jeté corps et âme dans cette relation, lui qui avait cru trouver le véritable grand amour, étais en train de s’effondrer. La douleur d’une telle trahison est presque aussi douloureuse que de s’être pris une balle dans le dos. « navrée Thim’ c’est trop pour moi » sans un mot, la jolie blonde lui tourne alors le dos puis s’en va. Le jeune homme ne réagit pas, bien trop faible pour faire le moindre geste. Alors, il observe, les boucles jaunes rebondirent et tourner à l’angle d’un couloir. Il venait de voir sa  femme pour la dernière fois.

(...)

« Marcher de nouveau, je suis sûr que cela vous intéresse » la promesse d’une guérison, la promesse d’un miracle ; voilà ce qui venait de s’offrir à lui. Plus précisément, voilà ce que l'on venait de lui offrir, en la personne de Daniel Da Russo, un homme de science que l’on connaît au sein de l’Éden tout entier. Il est connu par ses expériences, à la limite de la torture, sur bon nombre de cobayes consentants. Des expériences qui portent parfois leurs fruits ou qui parfois se soldent par des échecs assez monstrueux. Mais c’était un risque à prendre et surtout qui en val la peine. Souffrir, être victime d’expériences, plus ou moins légale c’est une chose que Thiméo est prêt à supporter. Après avoir perdu sa femme et vue sa vie se terminer d’une façon si tragique, le jeune homme n’a pas grand-chose à perdre…


exemple de rp (500 mots minimum).


« Sérieusement, tu le fais exprès c’est pas possible ? la voix de Miles Garbbert, aux accents chantant, se durcit. Il n’a pas pour habitudes de discuter de façon joviale avec la demoiselle, mais d’autant plus lorsqu’elle n’agit pas dans son sens .  « Exprès de quoi ?! J’ai d’autres obligations, c’est comme cela. Je suis une femme très occupée, tu sais. » lui rétorque alors la voix aiguë et sarcastique de Tess à travers le haut-parleur du téléphone. « Donc, je dois dire aux gens que tu es occupée, c’est cela ? Vraiment Tess, tu deviens de plus en plus stupide » Miles s’emporte et il ne sait faire que cela lorsqu’il converse avec la brune. « arrête de pleurer Miles, ton père ne va pas te renier parce qu’on ne te verra pas à mon sublime bras rien qu’une fois. » le bip du téléphone annonçant la fin de la conversation sonne alors à l’oreille de. Miles ; Tess vient de lui raccrocher au nez , non sans l’avoir convenablement cassé au préalable. Il voit d’ici le petit sourire arrogant de la brunette, caché derrière son combiné, s’étendre sur ses lèvres pulpeuses. À mesure que le  temps passe et s’ingère dans leurs relations, leurs caractères volcanique et impulsif font des étincelles et rendent leurs échanges pour le moins compliqués et conflictuels. Régulièrement le jeune homme se demande par quel miracle leurs pères respectifs –les artisans de cette mascarade- n’ont encore rien remarqués de leur aversion l’un envers l’autre.  Sans doute, sont-ils trop occupés par leurs fonctions d’hommes d’affaires et proches d’Hoover pour s’y intéresser réellement. Après tout, ils n’ont que faire des sentiments de leurs enfants, tant qu’ils se conduisent comme il se doit sous les regards indiscrets des Capitoliens. Se rendre à une réception du capitol non accompagné n’est certainement pas une bonne chose aux yeux de Miles, mais prisonnier de la relation « parfaite » qu’il montre en compagnie de Tess auprès du peuple ; Miles ne peut se rendre à cette soirée masquée au bras d’une autre demoiselle. Sa personnalité et son côté superficiel, qui ne vit que pour les apparences, le poussent à faire attention à tout ce que l'on pourrait penser de lui. Il sait qu’il n’a pas le droit au moindre faux pas lors de ce genre de « sorties » où le seul et unique but est de se montrer sous ses plus belles parures et marquer les esprits, positivement. Arrivée sans sa fiancée va soulever toutes sortes de questions et Miles sait qu’il va devoir s’armer de très bonnes excuses, de belles paroles comme il a l’habitude de lancer, pour y faire face et surtout qu’il va devoir attirer la curiosité, pour le moins malsaine du peuple capitolien sur autre chose que sa solitude. Miles n’avait pas réalisé à quel point il s’est tiré une balle dans le pied en acceptant ce contrat. Se pavaner au bras d’une des filles les plus jolies et riche du capitole devait lui donner plus de galons aux yeux du monde ; le fait est qu’il s’en lasse véritablement. Miles n’est pas le genre de garçon qui se contente d’une seule femme habituellement. C’est un coureur de jupons, un charmeur qui sait comment et quand user de ses nombreux atouts.  Mais il doit  montrer toute autre chose, et il se le doit en partie. Certes, il forme le couple parfait vue de l’extérieur en compagnie de. Tess, mais une fois que les regards ne sont plus braqués sur eux deux, ils ne partagent rien d'autre qu’un mépris mutuel. Ce n’est certainement pas elle qui assouvira tous les besoins et désirs quelques fois malsain- du jeune homme. Chaque fois qu’il envisage un rapport physique avec une femme, il doit prendre garde à ce qu’elle ne que pas trop proches de Tess ou encore qu’elle n’est pas la langue trop pendue, ce qui, dans un monde où les langues se délient aussi facilement avec quelques paroles bien placées, est pour le moins compliquée. Honnêtement, il n’a pas ce que l'on pourrait appeler une sexualité très débridée et cela se ressent généralement sur son état de nerfs et son humeur quotidienne pour le moins maussade.  Miles est un garçon aigri, parce qu’il n’a pas ce qu’il n’obtient pas ce qu’il souhaite et surtout, parce que son minois ne fait pas autant de ravages qu’il le voudrait. Il se sent brider, prisonnier d’une situation qu’il n’a qu’à moitié approuver. Les jets de son immense douche italienne déversent une douce pression d’eau qui coule rapidement sur la peau de Miles. Il sent chaque muscle de son corps se détendre alors que les pulsations de son cours, elles, ne vont certainement pas en se calmant. Il se sent angoissé par cette soirée alors qu’elles faie partie de sa vie depuis qu’il a sept ans, cela peut paraître pour le moins absurde. Lui-même se sent légèrement bête de ressentir cette peur, pourtant elle est là ancrée au fond de lui, s’insinuant sur chaque parcelle de son épiderme. Miles  n’aime absolument pas changer ses habitudes, ce n’est pas un modèle de spontanéité et d’aventures. Et surtout, il sait qu’à la minute où il franchira le seuil de la réception seul, son père viendra le trouver. Du haut de ses vingt-cinq ans, Miles est un fils à papa qui ferait tout pour accomplir le chemin qu’on lui a tracé. Décevoir son paternel ce n’est pas dans ses ambitions. Il en veut à Tess, beaucoup. Et au-delà de cette simple représentation, il se demande même si de son côté, elle ne se générait pas pour ramener tous les hommes qu’elle peut dans son lit et ainsi décrédibiliser leur union. Il va lui falloir trouver un moyen de mettre les choses au clair une bonne fois pour toutes. Ce qui manque à leur combine, hormis une complicité évidente, c’est de réussir à se mettre d’accord sur ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire- pour rester le plus crédible possible. Même si elle n’a pas l'air de le vouloir de son côté. Une chose est certaine, bien que les choses n’aillent pas entièrement dans son sens, il ne laissera pas une fille comme Tess ruinaient tous ses efforts et son combat pour devenir un homme important. S’il y a bien un point de son caractère qui soit réellement développé chez lui, c’est l’orgueil et il n’a pas fini de se creuser la tête afin de trouver une vengeance digne de lui et surtout la mettant également dans une situation délicate. Œil pour oïl, dent pour dent. Fixer sur la fayence grise du mur de douche, il finit par couper l’eau, s’enroule dans une serviette chaude et, regonflé à bloc, se glisse dans sa chambre enfiler son costume deux pièces bleue matte ainsi que son masque. […]  « Miles, tu tombes merveilleusement bien. Je parlais justement de toi à monsieur Graw,il semblerait qu’il puisse te trouver une place au département des finances très prochainement. » un sourire éclatant, une poignée de main ferme et sûre de soi, un regard perçant camouflé derrière le masque qu’il relève doucement sur sa chevelure parfaitement statique, Miles Garbbert tient là première diversion et il la doit à nul autre que son propre paternel. Ce dernier lui envoie d’ailleurs un regard encourageant, faisant ignorance de l’absence de cavalière. Lancé dans un discours de motivation, Miles use de mots et de gestuelles pour prouver sa dévotion et motivation à se faire une place, mériter cette place et la garder comme il se doit de le faire. Il sait qu’il peut, avec un bon discours, rallier quiconque a sa cause. Jusque-là, il n’a jamais fait la connaissance de quelqu’un aussi fort que lui a ce petit jeu. Bien que Tess ait parfois le dessus, du fait de son côté sournois. Sort là de ta tête idiote, c’est que du jeu, pense-t-il en se mortifiant d’avoir une nouvelle fois rapporté son quotidien à elle. Une serveuse perchée sur des talons haut en argent s’approche de lui et lui proposent une coupe d’un délicieux millésimé. Il s’en saisit non sans laisser traîner son regard sur la robe blanche à paillette de ladite demoiselle galbant son corps pour le moins parfait. « Tu t’en es bien sortie fils. En revanche, nous discuterons de l’absence de ta promise un peu plus tard. Fais toi discret et réajuste-moi ton nœud. Tu es surveillé. ».Jonathan Garbbert, désigne de sa flûte vide un groupe de quelques avocats plongé dans une conversation qui semble réellement captivante avant de ne pas les rejoindre. Miles observe la démarche de son père pendant quelques longues secondes. Âgé d’une cinquantaine d'années, il dégage ceci dit une prestance qui pousse le jeune homme au respect. Miles respecte son père autant qu’il le craint. Il connaît son sens des affaires, mais également les quelques manigances qu’il pratique. Le sénateur n’est pas tout le temps franc. C’est un secret que Miles a découvert récemment et dont il ne compte absolument pas parler.  Ajustant son nous, il fait alors quelques pas vers le buffet, s’arrête devant puis boit une gorgée de pétillant pour se donner une contenance. Dans l’immense salle  de la Golden Mansion, tout avait été décoré sous les tons dorés, faisant éclat avec les quelques flûtes emplies de bulles ici et là. Au centre du buffet, parmi nombreux choix de mets en tous genres, trône une fontaine à champagne. Tout est si démesuré au capitol, là où il ne s’agit pas de dire que l’on a certains moyens, mais où il faut tout faire pour le montrer.  D’une main, Miles positionne son masque sur le haut de son visage, masquant par ailleurs son regard au ton azur. « Que pensez-vous de ce bal masqué ? N’est-ce pas une brillante idée ? » La silhouette généreuse et si bien proportionnée de Valentina Callaghan s’impose à ses côtés. Miles ne pouvait rêver mieux comme distraction. « Loin de moi l’envie de flatter un ego sur dimensionner comme le tien, ma chère Valentina, mais il semblerait en effet que ce soit un véritable succès. » lance-t-il avant de ne finir sa coupe d’une traite. Les bulles brûlent légèrement son œsophage, mais c’est une sensation plutôt agréable pour lui. Miles sait qu’en compagnie de la demoiselle, il va se lancer dans une joute verbale musclée, et il sait également comment cela va se terminer. Les défis ne lui font pas peur, Valentina ne lui fait pas peur. Bien qu’il doive avouer qu’à la voir dans cette tenue, il a bien d’autres idées en tête que de l’écouter parler. Ses yeux de biche se tournent vers lui et il réprime un sourire en la voyant tenter de lui faire ses regards qui font craquer n’importe quel homme sous sa coupe. Valentina a toujours su parler aux hommes rien qu’avec ses yeux et Miles n’est en aucun cas plus fort qu’un autre. Il est entièrement sous sa coupe et il le sait, d’autant qu’ils partagent un petit jeu pour le moins excitant aux yeux de Miles « Tu es divine dans cette tenue » Miles et Valentina, ce sont deux amants qui n’ont rien d'autre à ne partager que deux physiques frôlant la perfection, un désir irrépressible de contrôler l’autre et quelques secrets échangés contre des faveurs sexuelles. Rien de tout cela ne les aidera danPlusur vies redevant.ves et pourtant, ils adorent y jouer, encore et encore.



code by pyramids @phoenicia for wheel of fate

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
fiche présa thimeo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche en onglets
» Fiche de présentation HTML qui ne veux pas se poster
» Une fiche de pub avec un tableau en 2 lignes
» problème de fiche HTML
» Fiche Pub

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fateofwheel :: welcome to phoenicia :: First steps in Phoenicia :: ► behind the scenes :: le foutoir de marion-
Sauter vers: